bon point pour hadjout

 11 decembre 2008

On dit que le sort s’acharne toujours sur les memes personnes et si je n’etais pas musulmane (donc soumise a la voonté d’allah), je le croirais volontiers.

En weekend chez ma mere, un vendredi, je fus prise d’horrible crampes au ventre. Au dispensaire, on me donne des calmants mais rien n’y fait. On se dirige donc vers l’hopital de hadjout et la le verdict tombe : cholécystite ; en clair vesicule billiaire enflée et avec des cailloux :il faut operer.

Le chirurgien qui prend mon cas en charge, le docteur AZZ. M’hospitalise pour une semaine de traitement, et je fait operer deux semaines apres.

Aujourdhui ça va beaucoup mieux et je recommence a vivre.

Si je mentionne ceci dans mon blog c’est pour souligner, une fois n’est pas coutume, la qualité de service au niveau de l’hopital de hadjout, du moins en chirurgie femme.

Chef de service serieuse et travaillant avec son cœur (expression algerienne!), personnel respectueux, infirmieres competentes et gentilles, femmes de menages faisant bien plus que leur travail…bref, un modele dont devrais s’inspirer les « grands » hopitaux algerois.

Durant mon sejour, de deux semaines, les draps ont été changé regulierement, le nettoyage fait a fond et a la javel (meme sous les lits !), les repas etaient bons, personne ne m’a crié dessus (miracle)

 J’ai meme eu tous les papiers et certifs sans courir…

Les medecins eux-mêmes, reputés, innaprochables a alger(c’est a peine si l’assistante de l’assistante du medecin vous jettera un regard), et bien les medecins a hadjout sont humains. Je dirais un grand merci au docteur AZZ qui s’est vraiment montré gentil et comprehensif…et competent.

Toutes ces choses peuvent paraitre banales mais en algerie, elles ne le sont pas…et je sais de quoi je parle. Hadjout est une petite ville « rurale » mais qui n’a vraiment rien a envier a la capitale.

Donc bravo a l’hopital de hadjout et bravo a toute l’equipe du service chirurgie femme et un grand merci pour m’avoir redonné confiance (un peu) en la medecine algerienne.

 


Un commentaire

  1. DOCTEUR dit :

    Heureux que vous a plu, mais ce que vous ne savez pas c’est qu’un petit hôpital rural (même sans gros moyens) est bien plus facile a gérer qu’un CHU, vous imaginez même pas l’enfer qu’on vit a consulter 200patients par nuit et de n’avoir ni place d’hospitalisation ni médoc pour les guérir, au lieu de construire des stades pour les voyous votre gouvernement pouvait très bien construire des hôpitaux de proximité au nord et surtout au Sahara, pour alléger la charge énorme qu’on voit dans nos CHU, c’est pas la faute au médecin si on a même pas 10hopitaux pour 36millions d’algériens et que vous demander qu’ils soit tous traités en VIP, toute est question de moyens chere madame!!

Répondre

informations |
e-r0d | le blog |
p2d |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aleuvillage
| Ce qu'il y a dans mon cerve...
| sissimages